De Wever contre le versement des allocations par les syndicats

Invité ce dimanche par la VRT sur le plateau de l’émission dominicale De Zevende Dag, Bart De Wever a pris la défense de la députée de sa formation, Zuhal Demir (N-VA), qui a suscité la semaine dernière de nombreuses réactions négatives après avoir critiqué la manière dont les syndicats gèrent le versement des allocations de chômage. "Le paiement des allocations par les syndicats n’est pas efficace. Et si j’étais dans un gouvernement où j’avais tout à dire, j’y mettrais fin", a déclaré le président des nationalistes flamands.

Pour Bart De Wever, Zuhal Demir a eu raison de critiquer le système de versement des allocations. Il y a quelques jours, la députée N-VA a avancé les chiffres de l’ONEm selon lesquel 291 millions d’euros d’allocations de chômage indûment payées devaient encore être récupérés par l’Office National de l’Emploi. Elle avait dans la foulée mis en cause la responsabilité des syndicats, estimant que ces derniers étaient"inefficaces". 

"Chaque année, nous payons plus que nous ne pouvons réclamer. Et ce montant ne cesse d’augmenter. A quoi servent dès lors les contrôles si l’on ne peut pas récupérer l’argent ?", demande Bart De Wever. "C’est un problème, et il me paraît donc évident de pouvoir parler de l’efficacité du mécanisme de versement de nos allocations. Nous sommes encore et toujours un parti avec un programme, qui n’est certes pas dans l’accord gouvernemental, car nous sommes totalement seuls sur ce point, mais nous avons encore une opinion".

"Si j’étais dans un gouvernement où j’avais tout à dire, j’y mettrais fin", a ajouté le président de la N-VA. "Ce système n’est pas efficace. Si les syndicats ont aujourd’hui beaucoup de membres, c’est parce qu’ils ont beaucoup de pouvoir, et pas le contraire", a-t-il encore défendu.