Grève des services publics: A quoi faut-il s’attendre ce mercredi?

Les services publics devraient être fortement perturbés ce 22 avril à la suite de l'appel à la grève générale lancé par le syndicat socialiste CGSP qui dénonce notamment les économies menées dans les services publics par les différents gouvernements. Outre le réseau de la Stib, tous les transports en commun devraient être totalement, ou en grande partie, paralysés par le mouvement, de même que la distribution du courrier. Les enseignants affiliés au syndicat socialiste ne devraient pas donner cours. Des parcs à conteneurs seront également fermés. Enfin, certains policiers et pompiers seront également en grève.

A la demande de l'écrasante majorité des agents de conduite, le front commun syndical à la Stib couvrira la grève du 22 avril. Le réseau bus-tram-métro de la capitale devrait donc être à l'arrêt quasi complet ce mercredi, a indiqué la CSC Services publics dans un communiqué.

"Les agents de la STIB ne veulent pas d'austérité et de nouvelles mesures d'économie sur les services et transports publics, mais un renforcement de ceux-ci", ajoute le syndicat, qui précise que les agents "s'opposent toujours au saut d'index et au relèvement de l'âge légal de la pension".

La société flamande des transports en commun De Lijn s’attend également à de fortes perturbations. "On ne pourra dire que ce mercredi quelle sera l’ampleur des embarras et où ils auront lieu", indique l’entreprise publique sur son site que les navetteurs sont appelés à consulter en matinée.

La SNCB et les Thalys sans doutes fortement touchés

La SNCB conseille à ses voyageurs de ne pas compter sur ses trains pour se déplacer de mardi 22h00 jusqu'au premier train de jeudi. En raison de l'appel à la grève, le trafic, tant national qu'international, risque d'être fortement perturbé.

Les navetteurs pourront prendre connaissance des différentes perturbations via le planificateur de voyage, le site internet de la SNCB (www.sncb.be), l'application de l'entreprise, les tableaux d'affichage en gare, et enfin, le compte Twitter @SNCB. Pour le trafic international, les informations seront relayées par le site www.sncb-europe.com.

La circulation des trains à grande vitesse sera également fortement perturbée. Thalys prévoit que deux Thalys seront supprimés dès mardi soir tandis qu'aucun train ne devrait circuler mercredi, à l'exception de deux trains en soirée entre Paris-Nord et Bruxelles-Midi.

Thalys recommande dès lors aux voyageurs concernés "de bien vouloir reporter leurs déplacements" et annonce que le maximum sera fait pour tenir les voyageurs informés, en temps réel et de façon détaillée, sur la circulation des trains. Les informations seront disponibles via le site internet de Thalys (www.thalys.com/be/fr/info-trafic) et son application mobile, à télécharger gratuitement.

"Quelles que soient leurs conditions tarifaires, tous les billets réservés pour les trains concernés sont échangeables selon les disponibilités ou remboursables sans frais supplémentaires auprès du point de vente initial", assure encore l'entreprise ferroviaire dans un communiqué.