La manif des policiers prévue le 24 avril est annulée

"La manifestation des policiers prévue vendredi à Bruxelles en front commun syndical est annulée", indiquent vendredi les syndicats policiers, en raison de la menace terroriste placée à un niveau 3 pour cette action.

"Après une analyse de risques, l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (OCAM) nous a indiqué qu'il avait décidé de placer la menace autour de la manifestation à un niveau 3 (sur une échelle de 4, ndlr), à savoir un risque grave et sérieux", indique mercredi Stéphane Deldicque, délégué permanent de la CSC-Police à l'issue d'une réunion du front commun.

"Nous avons dès lors décidé de prendre nos responsabilités et d'annuler la manifestation prévue vendredi à Bruxelles", ajoute-t-il. "Il n'était pas imaginable, en raison de cette menace, de maintenir une concentration de policiers et de déforcer de cette manière les équipes sur le terrain."

"La rencontre prévue avec les autorités politiques est par contre maintenue", précise le délégué syndical.

Les négociations en matière de pensions sont dans l'impasse depuis deux mois, selon les syndicats. Deux réunions bilatérales qui se sont tenues en mars n'ont débouché sur aucun accord. Les policiers veulent notamment que leur profession soit reconnue comme "métier lourd".