Les F-16 belges ont détruit 107 objectifs de l’EI

Les chasseurs-bombardiers F-16 de l’armée belge engagés dans l’intervention internationale contre les djihadistes de l’Etat islamique (EI) ont neutralisé 107 cibles au sol en 600 sorties - soit 300 missions menées avec deux avions - en Irak, en 6 mois. C’est ce qu’a annoncé ce vendredi un haut responsable militaire, alors qu’un petit groupe d’instructeurs poursuit la formation de troupes terrestres irakiennes.

La Belgique prend ainsi à son compte 5% des missions aériennes menées par la coalition anti-Etat islamique dirigée par les Etats-Unis en Irak et en Syrie, même si les avions belges, opérant depuis la Jordanie voisine, n'interviennent qu'en Irak.

Les avions de combat belges ont neutralisé "107 objectifs au sol, à la demande de l'armée irakienne ou des peshmergas" (les forces kurdes du nord de l'Irak), a indiqué le commandant de la composante Air de l'armée, le général-major Frederik Vansina, au cours d'un point de presse à Bruxelles. Images à l'appui. "Sans causer de dégâts collatéraux", a assuré Vansina.

Son homologue de la composante Terre, le général-major Jean-Paul Deconinck, a pour sa part décrit les tâches effectuées par le petit détachement - une trentaine de militaires - déployé sur un site "hautement sécurisé" proche de l'aéroport international de Bagdad, pour contribuer à la formation de soldats irakiens qui seront ensuite engagés dans des opérations contre Daesh (l'acronyme arabe de l'EI).