Le Pentagone bruxellois reconnu centre touristique

L’arrêté ministériel pris vendredi par le ministre fédéral des Classes Moyennes Willy Borsus, à la demande du conseil communal de la Ville de Bruxelles, confère au Pentagone - la zone du centre de la capitale délimitée par les boulevards de la Petite Ceinture - le statut de centre touristique. Ceci permettra notamment aux commerces qui y sont installés d’ouvrir leurs portes 7 jours sur 7. Jeudi, le gouvernement bruxellois avait remis un avis conforme favorable à cette mesure.
ImageGlobe

L'arrêté ministériel signé par le ministre Willy Borsus permet dorénavant aux commerces de la zone du Pentagone d'ouvrir sans devoir respecter un jour de fermeture hebdomadaire conformément à la loi du 10 novembre 2006 relative aux heures d'ouverture dans le commerce, l'artisanat et les services.

L'arrêté confirme par ailleurs la possibilité qui existait déjà également pour le Pentagone de déroger aux règles en matière d'heures d'ouverture habituelles pour le commerce.

Enfin, la Ville de Bruxelles disposait également, pour la même partie du territoire, d'une reconnaissance comme centre touristique permettant d'occuper du personnel le dimanche.

Une large majorité du conseil communal de la Ville avait approuvé au début du mois de février dernier la demande de reconnaissance du Pentagone comme zone touristique, introduite auprès du ministre fédéral des Classes Moyennes, à l'initiative de l'échevine libérale du Commerce Marion Lemesre. Elle avait alors fait valoir qu'il en va de l'avenir et du dynamisme du commerce dans l'hypercentre de Bruxelles face à la
concurrence présente et à venir de centres commerciaux dans la périphérie et au départ d'autres villes.

Marion Lemesre avait annoncé il y a une semaine, dans ce contexte, que les rues commerçantes du Pentagone bruxellois seraient accessibles le dimanche 24 mai à l'occasion du 20e anniversaire du Brussels Jazz Marathon. Les enseignes de la Rue Neuve (photo) seront exceptionnellement ouvertes ce dimanche-là aussi, mais elles ne seront ensuite accessibles que les premiers dimanches du mois.

BELGA