Près de 9.000 citoyens soutiennent l'asbl Klimaatzaak

Près de 9.000 citoyens ont souscrit à la mise en demeure envoyée par 11 personnalités flamandes à l’Etat belge et aux trois Régions du pays pour cause de politique climatique défaillante. Cette mise en demeure a été rendue publique ce lundi.

Un groupe de citoyens inquiets, issus des milieux des médias, des entreprises, des sciences et des arts, se sont regroupés en une asbl et ont mis en demeure les autorités flamande, wallonne, bruxelloise et fédérale pour inexécution d’une politique climatique ferme.

Les fondateurs de l’asbl Klimaatzaak (Affaire de climat) sont : Tom Lenaerts, Francesca Vanthielen, Ignace Schops (directeur de l’agence régionale Landschap Kempen en Maasland), Johan Van Den Bosch (biologiste), Lambert Schoenmaekers, Stijn Meuris, Dirk De Clippeleir (directeur de l’AB), Nic Balthazar, l’artiste Koen
Vanmechelen, Tom Brookes (directeur de l’Energy Strategy Centre) et Serge de Gheldere (CEO de Futureproofed à Louvain).

Les fondateurs, qui agissent tous en leur propre nom, sont inquiets car, d’après les scientifiques, un réchauffement de 4°C est à craindre avant la fin de ce siècle. Nous savons que la Belgique et les autres pays ont admis dans le contexte des Nations Unies qu’un réchauffement de deux degrés entraînerait des violations des droits de l’homme au niveau mondial et que des écosystèmes dont l’homme et la nature sont dépendants, seraient affectés.

Les fondateurs soulignent qu’en l’absence de mesures sérieuses et adéquates pour répondre au problème, des centaines de millions de personnes seront touchées par des sinistres climatologiques à la
fin de ce siècle.

Pour éviter ce scénario, la Belgique aussi doit s’imposer des objectifs compensatoires plus ambitieux.

L’asbl Klimaatzaak demande donc aux différentes autorités
belges de prendre toutes les mesures nécessaires pour que nous puissions contribuer à l’objectif de garder le réchauffement planétaire en-dessous de cette barre fatidique de 2°C. La mise en demeure a été envoyée par recommandé le 1erdécembre 2014 aux autorités flamande, wallonne, bruxelloise et fédérale
et peut être consultée à l’adresse www.klimaatzaak.be.