La Belgique bon élève pour la récolte de piles usagées

L’an dernier, les Belges ont déposé dans les points de collecte un total de 2.866 tonnes de piles usagées. C’est 3% de plus qu’en 2013 et un record encore jamais atteint, indique l’association Bebat qui est responsable de la collecte, du tri et du recyclage de piles usagées.

"En orchestrant des campagnes créatives et des concours de collecte, Bebat a incité les Belges à rendre plus de 7 millions de visites à nos points de collecte, ce qui représente un autre record absolu", se réjouit l'association sans but lucratif dans un communiqué. Elle parle de "sa plus fructueuse campagne de récolte".

L’an dernier, Bebat a ainsi rassemblé plus de 98 millions de piles portables - utilisées quotidiennement par les particuliers à la maison - dans ses 24.000 points de collecte, placés dans des déchèteries communales, des supermarchés ou écoles. L’association récolte aussi les piles de voitures électriques ou hybrides, notamment.

Le pourcentage de collecte des piles portables s'est ainsi établi à 54,6% en 2014. "Il s'agit non seulement d'une augmentation de 2% par rapport à 2013, mais ce pourcentage surpasse en outre les objectifs officiels des Régions. Bebat excède aussi déjà largement l'objectif européen de 45% à l'horizon 2016", souligne-t-on encore.

Ces résultats permettent aussi à la Belgique de faire partie du peloton de tête pour la collecte des piles dans le monde, avec un record du poids récolté par habitant. Bebat se réjouit en outre que 95% des Belges connaissent le système de collecte.

Pour 2015, l'association entend également toucher les consommateurs qui ne ramènent pas encore régulièrement leurs piles usagées.