Les cours artistiques améliorent le taux de réussite dans le supérieur

Suivre des cours de musique, de dessin, de danse ou encore de théâtre dans une académie artistique à l'adolescence améliore de 6% le rendement d'études dans le supérieur, selon une étude d'un consortium de trois universités flamandes (Bruxelles, Louvain et Gand).

Cette étude, menée par le Point d'appui sur les parcours scolaires et d'études (Steunpunt Studie- en Schoolloopbanen) auprès de 42.000 étudiants de première année de l'enseignement supérieur, confirme que la préparation propédeutique dès le secondaire a de loin le plus d'influence sur le succès aux études supérieures.

Mais elle relève aussi que les étudiants qui ont suivi en secondaire l'enseignement secondaire artistique à horaire réduit - entendez les académies de musique, danse, théâtre, arts plastiques, visuels et de l'espace, etc. - ont dans le supérieur un rendement d'étude supérieur de 6% à celui de leurs camarades.

La ministre flamande de l'Enseignement, Hilde Crevits (CD&V), a mis dimanche ces résultats en avant dans un communiqué pour souligner sa volonté de rapprocher davantage les académies de l'enseignement général.

"Il existe des académies qui organisent des classes de musique pour les écoles, sur le modèle des classes vertes. Il existe aussi des projets plus ponctuels qui font entrer en classe l'enseignement artistique à horaire réduit et permettent à des élèves de faire connaissance avec la musique, le théâtre, la danse ou les arts plastiques, grâce à un encadrement professionnel."

Par ailleurs, l'étude confirme un rendement d'étude chez les filles supérieur de 7% à celui des garçons. Les jeunes issus de milieux défavorisés ont quant à eux des rendements d'études plus faibles. Pour Mme Crevits, l'étude confirme la nécessité de moderniser l'enseignement secondaire et l'orientation vers l'enseignement supérieur.