Le jeune défenseur Tim Nicot décède

Une dizaine de jours seulement après le décès du défenseur de 24 ans Gregory Mertens (Sporting Lokeren), des suites d’une crise cardiaque, c’est le défenseur de Beerschot-Wilrijk Tim Nicot (23 ans) qui a été victime d’un arrêt cardiaque, samedi en plein match. Il est décédé ce lundi. Sa famille a publié la triste annonce sur la page Facebook du jeune footballeur.

Le club anversois, qui vient d’être promu en division 3 ce lundi, a confirmé sur son compte Twitter le décès de Tim Nicot (photos), son défenseur de 23 ans qui a été victime d'un arrêt du cœur en plein match samedi. C’était lors d’un petit tournoi à Hemiksem, auquel l’arrière gauche du Beerschot participait avec des amis.

Nicot avait été réanimé sur place, puis transporté à l'hôpital universitaire d'Anvers (UZA) à Edegem, où on l'avait plongé dans le coma artificiel. Sa situation ne s’est cependant pas améliorée et le jeune footballeur est décédé ce lundi, en présence de sa famille.

C'est le second décès qui frappe le football belge en quelques jours, après celui du défenseur de Lokeren Gregory Mertens, victime à 24 ans d'un arrêt du cœur du même genre, le 27 avril lors d'un match espoirs à Genk. Mertens est décédé le jeudi 30 avril.

Le Beerschot-Wilrijk organise un moment de recueillement à la mémoire de Tim Nicot, ce lundi entre 18h et 22h, au Kiel.