Un train brûle un feu rouge: perturbations sur le rail

D’après le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire belge Infrabel, les trains pourraient accuser encore jusqu’à midi d’importants retards ce lundi, sur la liaison Nord-Midi à Bruxelles. En cause, un train en provenance d’Alost qui a franchi un feu rouge à hauteur de la gare de Bruxelles Nord, vers 8h15. Seules trois des six voies sont disponibles.

"Vers 8h15, le conducteur d’un train en provenance d’Alost est passé au feu rouge, à hauteur de la gare du Nord à Bruxelles", expliquait ce lundi matin Frédéric Petit, porte-parole d'Infrabel, le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire. Le train a été immédiatement immobilisé.

"Heureusement, il n’y a pas eu de situation dangereuse à la suite de cet incident, mais seules trois des six voies pouvaient encore être utilisées", précisait Petit (photo d'archives). L'incident a donc provoqué une indisponibilité de la moitié des voies, ce qui a été à la source d'importantes perturbations. Plusieurs trains faisant la jonction Nord-Midi dans la capitale ont été supprimés.

Des retards de 20 à 30 minutes ont été notés en matinée et, selon Infrabel, pourraient encore durer jusqu’à midi. Bien que les voies aient été rouvertes au trafic peu avant 9 heures, les retards devraient mettre en effet encore plusieurs heures pour se résorber totalement.