La procession du Saint-Sang annulée à Bruges à cause du mauvais temps

La procession du Saint-Sang, organisée depuis le Moyen Age à Bruges le jeudi de l'Ascension, est annulée par crainte de fortes averses et d’orages. La décision a été confirmée par la police de Bruges. Une telle annulation est tout à fait exceptionnelle.

La météo annonçait de grosses averses à partir de 16 heures dans la région de Bruges. C'est une décision difficile, prise par l’organisation en concertation avec la ville et les services de police" a déclaré le bourgmestre de Bruges Renaat Landuyt (SP.A).

Une version plus courte de la procession n’a pas non plus été envisagée.

"Vers 14h30, alors que la processions devait se mettre en route, la foule est restée incrédule après l’annonce de l’annulation" a déclaré le journaliste de la VRT Lucas Vanclooster à Bruges.

"Une annulation pure et simple est très exceptionnelle" ajoute Lucas Vanclooster. "Selon les plus anciens, il faut remonter à cinquante ans. Les intempéries avaient poussé les organisateurs à organiser des versions plus courtes comme la dernière fois en 1997. Mais cette année, les organisateurs n’ont voulu prendre aucun risque".

Cette procession figure sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’Unesco. "Les costumes et les décors sont authentiques et s’ils devaient être détériorés alors tout serait perdu. Cette procession met aussi en scène des chevaux qui peuvent être pris de panique en cas d’orage".

La procession brugeoise du Saint-Sang, qui remonte au moins à l'an 1304, a lieu chaque année le jour de l'Ascension. Elle a été inscrite en 2009 au patrimoine mondial immatériel de l'Unesco.

Le défilé présente des tableaux vivants de l'Ancien et du Nouveau Testament, suivis d'un cortège de marchands et de métiers du Moyen Age. Vient ensuite Thierry d'Alsace, ramenant la fiole du Saint-Sang de Jérusalem. Lorsque la véritable relique, portée par l'évêque et sa suite, passe à travers la foule, celle-ci se lève et se signe dans une ambiance de recueillement.