Gilles Ledure reçoit une haute distinction française

L’ambassadeur de France en Belgique, Bernard Valero, remettra le 20 mai l’insigne de chevalier de l’Ordre des Arts et des lettres au Louvaniste de 45 ans Gilles Ledure qui assume depuis 2011 la direction artistique et générale de l’institution culturelle Flagey (photo principale) à Bruxelles. Celle-ci vient notamment encore d’accueillir les premières épreuves éliminatoires et la demi-finale du Concours Reine Elisabeth de violon.

Né à Louvain (Brabant flamand) en 1970, Gilles Ledure est agrégé de Lettres et a par ailleurs suivi des études de Droit, de Musicologie et de Gestion d'entreprises. Parfaitement bilingue, riche d'un parcours affirmé dans la musique et pourvu d'une expérience substantielle dans le domaine des orchestres, Ledure a pris en 2011 la direction de l’institution culturelle bruxelloise "Flagey".

On lui doit d'y avoir rassemblé, pour la première fois dans la durée, quatre pouvoirs publics (gouvernements flamand et francophone, Région de Bruxelles-Capitale et commune d'Ixelles) en obtenant d'eux un accord historique, global et équitable de gestion de Flagey pour quatre ans, et d'avoir signé pour la première fois en 2014, un accord de coopération pour trois ans avec le gouvernement de la Communauté germanophone de Belgique.

Par ailleurs, Flagey (photo) s'est doté sous son impulsion d'une véritable identité et ne cesse d'intensifier sa collaboration avec les plus grands opérateurs culturels en Belgique et à l'étranger, et notamment en France.

Gilles Ledure fut aussi, de 2007 à 2011, le directeur-délégué de l'Orchestre national de Lille, dont il renforcera les relations avec des partenaires transfrontaliers (Mons, Courtrai). Il a aussi été directeur artistique du Lille Piano Festival (2007-2011) et conseiller de l'Orchestre philharmonique de Shanghai.

Depuis 2003, il dirige également l'association "Tactus Young Composers", basée à Bruxelles. Elle a pour objectif de stimuler la création d'œuvres pour orchestre par des jeunes compositeurs européens, et cela en collaboration avec plusieurs institutions culturelles, notamment belges et françaises, et notamment avec le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, l'Orchestre national de Belgique, Flagey, l'Opéra de la Monnaie. Mais aussi avec le Conservatoire national supérieur de Musique de Paris ou encore l'Orchestre national de Lille.