La moitié des habitants de la Côte âgés de plus de 56 ans d'ici 2030

Près de la moitié des habitants des communes de la Côte seront âgés de plus de 56 ans d'ici 2030, soit huit points de pourcentage de plus qu'actuellement, ressort-il d'une enquête commandée par la province de Flandre occidentale, qui en a présenté les résultats vendredi à Ostende.

Environ 43% des habitants du littoral sont âgés de plus de 56 ans et plus d'un quart ont plus de 65 ans. Ces dix dernières années, quelque 20.000 résidents de plus de 56 ans ont rejoint la Côte. A ce rythme, la région comptera 177.777 habitants de plus de 56 ans d'ici 2030, soit 52% du total de la population locale.

Il apparaît également que près de 40% (86.000) des maisons à la mer sont des résidences secondaires. La plupart des propriétaires ont plus de 45 ans et trois quarts plus de 55 ans.

D'autres tendances se dégagent. Les pensionnés qui déménagent à la Côte ne sont pas toujours bien préparés. Ils sont surtout attirés par le fait de vivre dans un appartement au bord de la mer et anticipent peu ce qui pourrait se passer s'ils devenaient par exemple moins mobiles. En effet, l'offre de logements ne change pas et ceux-ci ne sont pas nécessairement conçus pour des personnes à mobilité réduite. De nombreux appartements comptent des escaliers et des installations sanitaires qui ne sont pas adaptées.

Il ressort enfin que les habitants plus âgés vivent souvent seuls et isolés, leur famille et entourage résidant pour la plupart à l'intérieur du pays.

"La situation au littoral est la même que celle de la Belgique dans 15 ans, selon les chiffres. En 2030, 27,7%, ou 3 millions de Belges, auront plus de 60 ans. La région constitue donc un banc d'essai", a déclaré la députée Myriam Vanlerberghe.