Deux Belges sur trois ont déjà acheté en ligne

Environ 7 millions de personnes (2 millions de plus par rapport à 2011), soit plus de deux Belges sur trois, ont acheté en ligne endéans les douze derniers mois, selon la 5e enquête menée par Comeos sur l'e-commerce. Les internautes achètent de plus en plus souvent mais pour moins cher. Les vêtements (50%) et réservations d'hôtels (38%) sont les achats les plus courants sur le net, selon les résultats 2015 de la Fédération du commerce et des services.
Jonas Hamers / ImageGlobe

L'an dernier, 440.000 Belges ont acheté en ligne pour la première fois.

Les hommes (68%) sont plus nombreux que les femmes (61%) à acheter en ligne tandis que l'âge ne joue plus un rôle aussi important qu'auparavant: sept Belges sur dix âgés de 18 à 43 ans sont clients online et 55% des plus de 60 ans s'adonnent également à cette pratique.

En termes de fréquence, 58% des clients achètent en ligne un mois sur deux (contre 46% en 2011). Si l'on achète de plus en plus souvent, le montant moyen dépensé a chuté de 8 euros par mois, à 153 euros.

L'étude révèle encore qu'il y a moins de problèmes de paiement (29% en 2015 contre 39% en 2014). Néanmoins, les produits arrivent plus souvent incomplets ou endommagés (27% contre 21%). "De plus en plus de produits sont commandés; il s'agit d'un commerce de masse qui demande une logistique adaptée. Nous devons y être attentifs et investir dans cette logistique ainsi que dans la cybersécurité", a expliqué Dominique Michel, CEO de Comeos.

Enfin, seuls 28% des clients qui ont effectué des achats en ligne via smartphone ou tablette ont l'intention de réitérer l'expérience. Les raisons invoquées sont la trop petite taille de l'écran, la méfiance en terme de paiement et la difficulté des paiements en ligne sur ces appareils.

La cinquième enquête sur l'e-commerce a été menée auprès de 1.500 répondants en avril 2015.