La police de Hasselt lutte contre les pickpockets à Berlin

Les voleurs à la tire ont fait des affaires en or lors de la finale de la Ligue des Champions à Berlin : sur les 100 000 supporters de la Juventus et de Barcelone, plus de 300 ont été dépouillés dans la capitale allemande. Mais grâce à l’intervention de Jill Liberloo et de ses deux collègues limbourgeois de la police fédérale, tous les malfaiteurs ne sont pas rentrés chez eux avec leur butin.

Les voleurs à la tire ont fait des affaires en or lors de la finale de la Ligue des Champions à Berlin : sur les 100 000 supporters de la Juventus et de Barcelone, plus de 300 ont été dépouillés dans la capitale allemande.

Mais grâce à l’intervention de Jill Liberloo et de ses deux collègues limbourgeois de la police fédérale, tous les malfaiteurs ne sont pas rentrés chez eux avec leur butin. Nos experts belges ont procédé à 21 arrestations et passé les menottes à 8 détrousseurs.

Un beau résultat : on comprend que la police allemande fasse souvent appel aux renforts limbourgeois, en raison de leur efficacité. Forte de douze membres, l’équipe de police de Jill Liberloo à Hasselt s’est forgé une solide réputation en Allemagne.

Spécialisée dans la lutte contre les pickpockets, sa première intervention remonte à la Coupe du monde de football 2006. Depuis lors, elle participe chaque année aux fêtes de la bière de l’Oktoberfest à Munich. “En Europe, il n’existe pas beaucoup de spécialistes de la lutte contre les pickpockets. Lors d’un événement footballistique de cette ampleur, les Allemands ne peuvent pas s’en sortir seuls. Ils nous demandent donc de les aider”, explique Jill.

Chez nous, son équipe de la police fédérale traque principalement les voleurs de bagage et à la tire, dans les stations de métro et dans les gares.

Vous pouvez lire l'entièreté de cet article sur le site www.daardaar.be. Ce dernier souhaite donner accès en français à des articles publiés dans la presse belge néerlandophone.