Taxshift: les Pays-Bas, un exemple à suivre?

Les Pays-Bas ont pratiquement bouclé leur taxshift, même s’il y porte un autre nom. Pour les Belges, un tel impôt est toutefois inimaginable et serait même impossible à mettre en oeuvre, paraît-il. Explications de notre collègue Tim Pauwels.
ImageGlobe

Les Pays-Bas ont pratiquement bouclé leur taxshift, même s’il y porte un autre nom. Avec la délicatesse qui caractérise La Haye et ses habitants, un communiqué officiel a annoncé qu’un "accord global" avait été trouvé à propos d’une "réforme du système fiscal".

Le détail de cette réforme n’est pas encore connu et on est bien loin d’une majorité au Parlement, mais il s’agit bel et bien de ce que nous entendons ici par le terme "taxshift" : une baisse de l’impôt des personnes physiques compensée par la hausse d’autres formes d’imposition.

Vous pouvez lire l'entièreté de cet article sur le site www.daardaar.be. Ce dernier souhaite donner accès en français à des articles publiés dans la presse belge néerlandophone.