La Belgique a bloqué un nombre record de sites web

L’an dernier, les autorités belges ont fait bloquer l’accès à 127 sites internet hébergés à l’étranger. C’est nettement plus qu’une 2012 et surtout 2013. C’est ce qu’a indiqué le ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA), en réponse à une question parlementaire posée par le député Roel Deseyn (CD&V), rapporte le quotidien financier De Tijd.

Lorsqu'un site internet est bloqué, les internautes sont redirigés vers une page STOP signalant que le contenu recherché n'est plus disponible. Ce fut le cas en 2012 pour 73 sites web hébergés à l’étranger, pour 20 sites l’année suivante et pour 127 sites internet en 2014. Soit nettement plus que les deux années précédentes.

Le ministre de l’Intérieur Jan Jambon admet qu'il n'y a pas de "contrôle indépendant" sur le blocage des sites internet, mais affirme qu'à chaque fois qu'un site web a été bloqué, cela a été fait sur demande d'un magistrat.

Le président de l'association des juges d'instruction, Philippe Van Linthout, souligne par ailleurs qu'il existe une procédure permettant aux éventuels plaignants de demander à ce qu'un site bloqué soit à nouveau accessible.

La page STOP liée aux sites bloqués mentionne d’ailleurs aussi un numéro de fax, pour tous ceux qui estiment que le site a été bloqué erronément.