Tourisme en Grèce: mieux vaut avoir suffisamment d’argent liquide

Le SPF Affaires étrangères a modifié ses conseils aux voyageurs à destination de la Grèce, peut-on lire samedi sur son site web. L'administration recommande à ceux-ci "d'être couverts par des assurances fiables et d'être en possession de suffisamment d'espèces en liquide". La Grèce reste un pays sûr, insiste toutefois un porte-parole.

"La Grèce sort d'une période difficile qui a engendré grèves et manifestations. Cette tendance tend à s'amenuiser mais il est néanmoins utile de suivre la presse locale", indique l'avis du SPF.

Dans la nuit de vendredi à samedi, le Premier ministre Alexis Tsipras a annoncé la tenue d'un référendum en Grèce sur le texte qui pourrait résulter de la réunion de l'Eurogroupe prévue ce samedi à Bruxelles, entre Athènes et ses créanciers.

Cette annonce, ajoutant surprise et confusion à la situation, a soulevé une certaine angoisse au sein de la population grecque, les plus inquiets se dirigeant vers leurs banques pour retirer de l'argent. Si ce début de "bank run" devait se transformer en véritable panique bancaire, un contrôle des capitaux pourrait être décidé, comme cela avait été mis en place en mars 2013 à Chypre.

En attendant, la Banque de Grèce a fait savoir qu’elle faisait tout pour assurer que les distributeurs soit bien équipés en billets.