Une perquisition menée en vue de retrouver les "Juges intègres"

Une perquisition a eu lieu au domicile d'une famille gantoise dans le cadre de l'enquête sur la disparition du panneau des "Juges intègres", rapporte Het Nieuwsblad samedi. L'oeuvre, qui faisait partie du retable de "L'Adoration de l'Agneau Mystique" peint par les frères Van Eyck, n'a toutefois pas été retrouvée.

La perquisition s'est déroulée, en toute discrétion, au domicile de la famille du professeur de droit et homme politique flamand Matthias Storme (N-VA).

Il s'agit du deuxième nouvel élément en l'espace de trois jours. Mercredi, un ancien membre de la direction de la Kredietbank a indiqué, lors d'un reportage diffusé dans le journal de la VRT, que des négociations avaient eu lieu à la fin des années 80 pour une restitution du panneau "Les Juges intègres" mais qu'elles avaient échoué. Un avocat aurait à l’époque tenté de revendre l’œuvre pour un montant de 20 millions de francs belges (500.000 euros).

La perquisition a été effectuée avant ce témoignage et n'aurait donné lieu à aucune poursuite, selon le quotidien.

"Notre implication dans cette affaire est dénuée de tout fondement", a affirmé Matthias Storme. "Les accusations de vol remontent aux années 30, elles sont absurdes".