Circulation des trains rétablie entre Louvain et Anvers

La découverte d’un cadavre le long des rails, entre Booischot et Heist-op-den-Berg, a perturbé la circulation des trains entre Anvers et Louvain, ce lundi matin. Sur ordre de police, aucun train n'a en effet pu passer pendant plusieurs heures à hauteur de la dépouille. Des bus ont alors remplacé les trains et effectué des navettes. Une situation qui a pris fin vers 13h.

Le cadavre a été découvert sur un accotement de chemin de fer à Heist-op-den-Berg (en province anversoise). En fin de matinée, on ne savait avec exactitude ce qui s’est passé.

Le train d’où le corps sans vie a été vu le long des rails faisait route de la gare de Louvain (Brabant flamand) vers celle d’Anvers-Central et transportait une centaine de passagers. "Le train est maintenant à l’arrêt. Le but est d’envoyer sur place au plus vite un nouveau conducteur", expliquait Thomas Baeken, porte-parole du gestionnaire du réseau ferroviaire Infrabel.

"Le train va ensuite rouler vers Aarschot, où les voyageurs seront pris en charge par des bus de substitution", expliquait Baeken en début de matinée. Il ne pouvait encore dire combien de temps le passage des trains à hauteur de Heist-op-den-Berg serait interdit par la police.

"Le signalement a été donné vers 6h30 ce matin. Il fallait ensuite que la police puisse faire les constatations nécessaires. Cela prend en général 2 à 3 heures", précisait Infrabel. La voie entre Louvain et Anvers est encore restée bloquée jusqu'à 13h environ, et des bus ont remplacé les trains.