Attention aux fortes concentrations d’ozone

Les concentrations d'ozone risquent de dépasser le seuil européen d'information (180 µg/m³) partout en Belgique mercredi et jeudi, selon la Cellule interrégionale de l'environnement (Celine).

En raison des températures tropicales, les concentrations maximales horaires prévues mercredi sont comprises entre 160 et 200 µg/m³. Il existe donc un risque de dépassement élevé sur l'ensemble du pays, principalement au nord du pays. Localement, le seuil européen d'alerte (240 µg/m³) pourrait être faiblement dépassé.

Jeudi, les concentrations d'ozone resteront encore importantes (entre 120 et 220 µg/m³), avec un risque également élevé de dépassement du seuil d'information dans les endroits restant ensoleillés pendant l'après-midi.

Vendredi, le temps restera chaud et le risque d'orages augmentera au cours de la journée. La probabilité de dépassement restera élevée.

Lorsque le seuil européen d'information est dépassé, il est conseillé aux personnes sensibles de ne pas faire d'efforts violents et de rester à l'intérieur entre midi et 22 heures.
 

Prévoir de l'eau pour les oiseaux et autres animaux

Différentes associations comme Natuurput et Vogelbescherming Vlaanderen appellent mercredi à prévoir de l'eau à l'extérieur pour les oiseaux et autres animaux, en particulier les hérissons. Le vent du Sud a poussé certains oiseaux, comme le vautour, jusqu'en Belgique, alors qu'on les trouve habituellement à la mer Méditerranée.

Si certaines espèces s'hydratent grâce à l'eau contenue dans leur nourriture (insectes), d'autres ont besoin de boire plusieurs fois par jour. Les oiseaux ont également besoin d'eau pour se baigner et ainsi garder leur plumage sain de parasites et de saletés.
Afin d'éviter que les oiseaux se noient dans les piscines et étangs, un fil ou une échelle peuvent être utiles.

La vague de chaleur est également dangereuse pour les oiseaux qui cachent leurs oeufs sous les tuiles, comme les hirondelles ou les moineaux domestiques. Les oeufs peuvent ainsi surchauffer.

En revanche, la chauve-souris profite de la chaleur, puisque les papillons sont actifs plus longtemps dans cet environnement.
Le vent chaud a amené quelque 47 vautours dans la province d'Anvers, samedi, et 25 dans le Limbourg, lundi.

Les associations appellent par ailleurs à la prudence dans les zones naturelles: attention aux mégots de cigarettes et aux morceaux de verre; garder les chiens en laisse pour éviter de perturber inutilement les autres animaux.