Ce qui change ce 1er juillet

A partir de ce mercredi 1er juillet, les médecins généralistes doivent appliquer le régime de tiers payant pour leurs patients qui bénéficient de l'intervention majorée de l'assurance soins de santé, les propriétaires de panneaux photovoltaïques, en Flandre devront payer une taxe pour pouvoir avoir accès au réseau d'électricité, la mutualités chrétienne a un nouveau président.

En vertu de l'accord de gouvernement, le régime du tiers payant obligatoire chez le médecin généraliste sera d'abord instauré pour les patients qui bénéficient de l'intervention majorée, car ces personnes constituent le groupe le plus vulnérable.

Actuellement, lors de leur visite chez le médecin généraliste, ces personnes paient une part personnelle (ticket modérateur) moindre (soit un euro), mais elles doivent avancer les honoraires qui leur seront ensuite remboursés par leur mutualité.

A partir du 1er juillet, l'attestation de soins donnés sur papier disparaitra en cas de facturation électronique, une mesure qui s'inscrit aussi dans le cadre d'une simplification administrative.

Image 01084912 MediaforMedical Copyright / UNIVERSAL IMAGES GROUP / REPORTERS

Taxe pour les propriétaires de panneaux solaires

Dès ce 1er juillet, les propriétaires de panneaux photovoltaïques devront payer une taxe pour l'utilisation du réseau électrique. Ce qu’on appelle "prosumententarief" dépendra de la capacité de l'installation et du système de distribution. Pour une installation d'une capacité de 4,2 kW, qui correspond à la moyenne en Flandre, le coût annuel de ce taux se situe entre 194,3 euros (Imea Anvers et cinq communes voisines) et 307,4 euros (Ores : Fourrons).

Le VREG qui réglemente et surveille les marchés de l'électricité et du gaz en Flandre, souligne que jusqu’à fin juin, les propriétaires de panneaux photovoltaïques ne contribuaient pas financièrement à l’utilisation du réseau, ou alors seulement dans le fait qu’il faisait baisser la consommation de courant.

"Le coût de l’utilisation du réseau ne pouvait plus être supporté uniquement par les personnes ne possédant pas de panneaux solaires", estime le VREG sur son site internet.
 

Réduction des droits de donation immobilière

Bonne nouvelle pour les propriétaires d’un bien immobilier : le gouvernement flamand a décidé de réduire les droits de donation immobilière tant en ligne directe qu’en ligne collatérale.
A partir de ce 1er juillet, les taux des droits de donation sont simplifiés et réduits. Une réduction supplémentaire est encore accordée lorsque le donataire effectue une rénovation assurant une économie d’énergie.

Le but du gouvernement flamand est de créer ainsi un “win” à divers niveaux, notamment pour les jeunes qui acquièrent ainsi un bien immobilier, pour l’économie et pour les recettes de l’administration. A l’heure actuelle, des biens immobiliers font très rarement l’objet d’une donation lorsque le lien de parenté entre le donateur et le donataire n’est pas en ligne directe.

Le nouveau système s’applique aussi à des biens situés en Wallonie ou à Bruxelles, il faut toutefois que le domicile fiscal du donateur soit situé en Région flamande.
 

Luc Van Gorp succède à Marc Justaert comme président de la MC souligne

Luc Van Gorp a été choisi par le Conseil d’administration de la Mutualité chrétienne (MC) comme nouveau président de la MC. A compter du 1er juillet 2015, il succèdera à Marc Justaert, président depuis décembre 1993, dont le départ à la retraite est annoncé.

Luc Van Gorp est actuellement président de la Croix Jaune & Blanche (en Flandre) et chef du département Soins de santé de la Katholieke Hogeschool Limburg (KHLim).
 

La SNCB ferme 33 guichets

La SNCB ferme 33 guichets dans ses gares à partir de ce 1er juillet. Après ces fermetures de guichets, qui s'effectueront progressivement, il restera 130 gares -sur les 555 haltes que compte le réseau de la compagnie ferroviaire- disposant d'un guichet en Belgique.

La compagnie ferroviaire belge fait valoir ses revenus moindres et ses coûts plus élevés en comparaison avec d'autres opérateurs.
La société voit une piste d'amélioration dans les domaines du marketing et de la vente par le développement des canaux de vente via internet et des automates.

Outre les 33 fermetures, la SNCB va également réduire les heures d'ouverture de 25 autres guichets. La SNCB précise que ces modifications dans le réseau ne s'accompagneront pas de pertes d'emplois.

Le titre de transport papier disparaît à la STIB

A partir de ce 1er juillet, le titre de transport papier vendu par la STIB sous forme de carte "Jump" de 1, de 5 ou de 10 voyages disparait. La carte numérique Mobib devient en effet le support commun à toutes les sociétés de transport public belges.

Les clients occasionnels de la STIB sont donc invités, depuis plusieurs semaines déjà, à passer à la carte Mobib Basic sur laquelle il est possible de charger un, cinq ou dix voyages. Cette carte peut passer de main en main, par exemple dans les familles.

Dès ce 1er juillet, les cartes en papier sont retirées de la vente. Celles dont les titres n'auront pas été tous validés pourront encore être utilisées jusqu'à la fin de l'année.

Il subsistera à terme quand même un format papier comme titre de transport "de dépannage", pour les trajets uniques, pour les déplacements d'un jour et ceux vers l'aéroport, une version essentiellement destinée aux touristes.