Trafic perturbé suite à la grève au port de Calais

Suite à un grève menée dans le port de Calais, en France, il y a de fortes perturbations dans le trafic sur l’E40 en direction de la France. Tous les accès situés sur l’E40 entre Jabbeke et la frontière française, cinq au total, sont fermés ce mercredi matin. Les poids lourds ne peuvent pas traverser la frontière.

Les camions circulant en direction de Dunkerque et Calais sont obligés de stationner sur les bas-côtés de l’autoroute à hauteur de Furnes, et ce, sur injonction de la police de la route. Ils ne peuvent donc pour l’instant plus entrer sur le territoire français.

Les voitures ainsi que les bus sont quant à eux obligés de quitter l’E40 à Furnes, pour emprunter les routes régionales afin de se rendre en France.

Les cinq accès situés entre Jabbeke et la frontière française ont été fermés par la police fédérale de la route afin de freiner la circulation vers l’E40. Les sorties restent néanmoins ouvertes, et la Côte demeure dès lors accessible, a indiqué Hajo Beeckman du centre de mobilité flamand.

Suite à la canicule, la Croix-Rouge a déjà commencé à distribuer de l'eau. Les bénévoles surveillent également les voitures pour voir si personne n’a fait un malaise à cause de la chaleur.
 

Le port de Calais toujours bloqué

Le port de Calais était toujours bloqué ce mercredi par les marins de la Scop SeaFrance, qui exploite la compagnie MyFerryLink, a-t-on appris auprès d'une porte-parole de la compagnie P&O.

Ce blocage fait suite au refus hier du tribunal de commerce de Boulogne-sur-mer d'accorder un délai supplémentaire à la Scop, alors que les contrats d'affrètement de leur navires prennent fin demain soir.
"Le blocage total se poursuit ce matin", a indiqué à l'AFP la porte-parole, pour qui "on a rarement connu ça à Calais".

Les marins de la Scop devaient se réunir en assemblée générale ce matin vers 10H30, afin de décider de la suite des actions à mener.