Paris accueille une "Rue de la Flandre"

La rue d’Androuet, située dans le quartier de Montmartre, va connaître une profonde transformation le temps d’une semaine. Ce 5 juillet, l’office Toerisme Vlaanderen y lance en effet une rue éphémère, pour faire découvrir la culture et la gastronomie flamande aux Parisiens.

Du 5 au 11 juillet prochain, le jaune va envahir la rue d’Androuet, une rue de Montmartre connue pour abriter l’épicerie du film "Amélie Poulain".

Le temps d’une semaine, elle sera rebaptisée "Rue de la Flandre" et proposera aux passants de découvrir les villes du nord de la Belgique et leurs spécialités. A travers le lancement de cette rue éphémère, Toerisme Vlaanderen veut convaincre les Français de réserver un voyage en Flandre.

Le programme de cet évènement promotionnel est chargé : cave à bières, frietkot, table gastronomique avec un chef du plat pays, atelier vélo, galeries d'art ou encore boutiques de mode. On retrouvera également un défilé de pêcheurs aux crevettes à cheval, ainsi que des ateliers autour de la bière et du chocolat. La musique sera également à l’honneur, avec un mini festival de DJ flamands.

Parallèlement, les boutiques existantes seront vidées pour faire place au design, à l’art et à la mode flamande. "Nous rassemblons tous nos atouts pour offrir une présentation unique", indique Toerisme Vlaanderen.

C’est la première fois que l’office du tourisme flamand ouvre une Rue de la Flandre à Paris. L’organisation s’attend à de nombreux visiteurs : "Au vu des réactions reçues par nos bureaux en France, je pense que l’intérêt sera particulièrement grand", souligne le porte-parole Stef Gits.

La France est le plus important marché pour la Flandre au niveau des dépenses effectuées dans les grandes villes d’art flamandes. En 2014, les touristes de l'Hexagone ont réservé quelque 2 millions de nuitées dans la Région.