Elle entonne l’hymne national mais oublie les paroles

C’était le pire cauchemar de la chanteuse flamande Helena Fontyn, le week-end dernier. Elle devait interpréter l’hymne national belge, la Brabançonne, avant le match de volleyball de la World League entre la Belgique et les Pays-Bas au Lotto Arena d’Anvers. Mais après quelques secondes, elle a complètement oublié les paroles.

Interrogée sur son lieu de vacances en Normandie par la chaîne de radio MNM (VRT), Helena Fontyn a confié que "c’est le pire cauchemar qui peut arriver à une artiste. Je m’étais pourtant bien préparée mais j’ai eu un véritable trou de mémoire. Je n’avais encore jamais interprété la Brabançonne mais j’avais pourtant appris le texte par cœur. Soudain j’ai eu un trou de mémoire. Je suis une chanteuse de jazz donc je ne pouvais pas m’arrêter. J'ai donc commencé à improviser car je ne pouvais pas jeter l'éponge. Je me devais de finir convenablement.

Apparemment il y a eu beaucoup de réactions dans les réseaux sociaux, mais comme je suis en vacances je n’en ai pas vu et je ne vais pas lire les réactions".

Helena Fontyn réagit avec humour.  "Lorsque tout se passe bien, personne ne dit rien mais lorsque l’on se plante, alors tout le monde l’a vu. Ce sont les risques du métier".