Les jeux vidéo sont une nouvelle drogue

Marijs Geirnaert, directrice du VAD (L'Association flamande pour les problèmes d'Alcool et autres drogues) va lancer une nouvelle campagne dans laquelle elle met en garde sur les dangers de l’addiction que peut entraîner certains jeux vidéo.

Un sondage auprès de jeunes lycéens montre que 80% de ces jeunes, âgés de 12 à 18 ans, jouent au moins une fois par semaine à un jeu vidéo. Chez les garçons, 16% jouent même plus de 14 heures par semaine, ou deux heures par jour.

De nombreux élèves subissent aussi les effets néfastes de l’addiction à ces jeux. L’Association VAD veut donc intervenir.

Après les campagnes de prévention contre l’usage de l’alcool, du tabac ou du cannabis, il y aura aussi une campagne visant à prévenir des dangers des jeux vidéo.

"Nous enregistrons de plus en plus de plaintes de la part des écoles. D plus en plus de jeunes négligent leur hygiène parce qu’ils passent des heures à jouer aux jeux vidéo" explique Mia De Bock du VAD. "Les parents s’inquiètent également. Ils appellent leurs enfants pour venir à table mais ceux-ci ne répondent pas. Ou alors ils sont constamment fatigués le matin, car ils restent très tard le soir devant leur ordinateur. Ce n’est pas normal".

Dès la rentrée de septembre, des parents, des écoles et des autorités locales pourront s’adresser à un service de prévention afin de se former pour faire face à de tels comportements.