La famille d’un terroriste présumé abattu à Verviers porte plainte

La famille de Soufiane Amghar, (26 ans) l'un des deux terroristes présumés abattus à Verviers en janvier 2015, a décidé de porter plainte et se constituer partie civile auprès d'un juge d'instruction du chef de meurtre. Une information confirmée par l'avocate qui assure leur défense, Me Virginie Taelman, indique jeudi la Dernière Heure.

"La famille souhaite qu'une enquête indépendante puisse être menée afin de faire toute la lumière sur le déroulement de l'intervention qui a coûté la vie à leur fils, leur frère" , explique la pénaliste, Me Virginie Taelman. "Lorsque l'on reprend ce qui a été dit par nos autorités judiciaires lors des différentes conférences de presse, des contradictions, des nébuleuses apparaissent et, depuis, c'est silence radio".

La famille du jeune homme se demande notamment s’il a tenté ou non de riposter lors de l’assaut donné par les Unités spéciales. Elle s’interroge aussi sur la nature du projet terroriste qui aurait été déjoué.

Un certain nombre de devoirs d’enquête ont été demandé par l’avocate afin de confirmer ou d’infirmer les doutes existants.