"Appelons les événements de Srebrenica par leur nom: génocide"

Le Procureur du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie, le Belge Serge Brammertz, a participé samedi à la cérémonie de commémoration du 20e anniversaire du massacre de Srebrenica.

"Appelons les événements de Srebrenica par leur nom: génocide", a déclaré le procureur dans son allocution. "Un groupe d'hommes a abusé de son pouvoir et de son autorité pour détruire la communauté musulmane de Bosnie orientale. Le génocide commis à Srebrenica était la conséquence d'un projet délibéré conçu au plus haut niveau", a-t-il ajouté.

Serge Brammertz a ensuite exhorté "la communauté internationale à continuer de soutenir le processus d'établissement de la responsabilité des auteurs de crimes de guerre".

Le Bureau du Procureur a mis en accusation 20 personnes pour les crimes commis à Srebrenica, 14 ont été condamnées, et les procédures sont en cours pour quatre autres. Le procès de Radovan Karad¸ic devrait prendre fin en décembre 2015, et celui de Ratko Mladic en novembre 2017.

Le Juge Theodor Meron, Président du Tribunal, a lui aussi pris la parole. "Ceux qui conçoivent et commettent le génocide cherchent à priver l'humanité des innombrables richesses qu'offrent ses nationalités, races, ethnies et religions. Il s'agit d'un crime contre le genre humain dans son intégralité", a-t-il déclaré, ajoutant que "des décisions de justice ne peuvent, à elles seules, guérir les blessures profondes laissées par des crimes de l'ordre de ceux qui ont été commis à Srebrenica."