L’équipage du Godetia de retour après avoir secouru plus de 1.600 migrants

Le navire de la marine BNS Godetia est de retour au port de Zeebrugge après une opération de près de deux mois en Méditerranée pour y rechercher des migrants et les secourir. Quelque 1.617 d'entre eux, dont 600 femmes et enfants, ont ainsi été secourus lors de cinq missions de sauvetage.

Les membres de l'équipage ont été accueillis par leurs familles mais également par le ministre de la Défense Steven Vandeput (N-VA) et le secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA).

Le Godetia avait quitté la Belgique en direction du sud de l'Italie le 13 mai afin de participer à l'opération européenne "Supportive Trident", dont le but était de rechercher des migrants africains se trouvant sur des embarcations en pleine mer, de les secourir et de finalement les remettre aux autorités italiennes.

En raison du caractère sensible de la mission, l'équipage d'environ 90 personnes a été complété par des équipes médicale et de soutien psychologique et psychiatrique. "Et pour les familles, votre travail n'est pas terminé. Votre rôle sera très important pour aider l'équipage à digérer ses émotions et impressions accumulées ces deux derniers mois", leur a dit M. Vandeput (photo).

"Nous pouvons être fiers de cette mission pleinement réussie", a poursuivi le ministre. "Nous avons pu nous rendre utile concrètement à un moment où une aide supplémentaire était nécessaire."

L'équipage est maintenant en position d'attente. "Nous sommes ouverts si nous recevons une demande de collaboration. Cette mission avait un caractère humanitaire. Il se peut que ce ne soit pas le cas de la prochaine", a encore dit M. Vandeput.
La frégate Leopold I se prépare actuellement à un départ prochain vers la Méditerranée.