Le comité ministériel restreint se penche sur le déficit budgétaire

Les principaux ministres fédéraux sont réunis depuis 10h ce matin dans un lieu tenu secret. Leur mission : analyser les chiffres du comité de monitoring invitant à un nouvel effort d'1,760 milliard pour les années 2015 et 2016 en vue de maintenir la trajectoire budgétaire dans les rails.

Le Premier ministre Charles Michel (MR) évoque un effort budgétaire particulièrement lourd. Cette année encore, le gouvernement devra en effet trouver 978 millions d’euros pour maintenir l’équilibre. L’exercice ne sera pas beaucoup plus simple pour l’année suivante puisqu’un ajustement de 800 millions d’euros sera nécessaire.

D’ici la fin du mois, le gouvernement fédéral devra en outre élaborer son fameux taxshift, ce virage fiscal qui doit alléger le poids de l’impôt sur le travail.

Fâcheuse coïncidence : le ministre belge des Finances ne pourra participer longtemps aux discussions. Johan Van Overtveldt (N-VA) était en effet attendu à 11h à la réunion de l’Eurogroupe sur les propositions faites par la Grèce.