Grève sur le rail ce samedi

Si vous avez prévu de vous rendre à la mer en train, mieux vaut prendre vos précautions. Les conducteurs de train du syndicat autonome SACT seront en effet en grève. Ces arrêts de travail auront lieu tous les samedis de l'été, jusqu’au 29 août.

Les actions de grève des conducteurs du SACT affecteront très probablement la circulation des trains tous les samedis, de trois heures du matin jusqu’à trois heures du matin les dimanches.

Difficile à l’heure actuelle de prévoir l’ampleur des perturbations. Le syndicat affirme toutefois représenter un tiers des 3.800 conducteurs de train.

A travers leur action qui durera tout le long des vacances, les militants veulent notamment dénoncer les conditions de travail particulièrement difficiles. Ils revendiquent aussi de meilleures conditions salariales, notamment une révision du système de calcul des primes et une modification de l'échelle barémique après 12 ans de service, au lieu de 18 ans.

Les arrêts de travail sont prévus les samedis 18 juillet, 25 juillet, 1er août, 8 août, 15 août, 22 août et 29 août.

Les bourgmestres des communes balnéaires inquiets

Il y a quelques jours, les bourgmestres de la côte, l'association d'usagers TreinTramBus et le gouverneur de Flandre occidentale ont pris la plume pour confronter le Syndicat autonome des conducteurs de trains aux conséquences de la grève. L'action entraînerait une perte économique de près de 7,7 millions d'euros, déplorent les auteurs de la lettre envoyée lundi.

"Environ 10 à 15% des touristes qui se rendent à la mer le font en train", soulignent les bourgmestres, les usagers et le gouverneur. De nombreux navetteurs - notamment des personnes travaillant dans l'horeca - comptent également sur le train (...) Les sept jours de grève envisagés pourraient entraîner une perte de 210.000 touristes et de 7,7 millions d'euros. C'est inacceptable et incompréhensible!"