Peu de perturbations sur le rail suite à la grève du SACT

Quelque 10% des trains étaient supprimés samedi vers 7h30, première journée de grève décrétée par le petit Syndicat autonome des conducteurs de trains (SACT). "Peu de perturbations sont à signaler en début de journée", a indiqué un porte-parole de la SNCB, rappelant que le nombre de trains circulant un samedi est moins important qu'un jour de semaine.

A première vue cette grève ne cause que peu de perturbations dans les chemins de fer. Selon la SNCB, vers 9 heures samedi, 9 trains sur dix roulaient normalement.

Les premiers trains en partance pour le littoral se sont ainsi élancés normalement et le taux de trains à destination de la mer était de 95% vers 7h30.

La circulation sur le réseau wallon était bonne dans l'ensemble, seuls quelques trains locaux ayant été supprimés, du côté de Libramont notamment, engendrant des perturbations sur l'axe Namur-Arlon.

Les conducteurs de train affiliés au syndicat autonome SACT observeront des arrêts de travail tous les samedis, de 3 heures du matin jusqu'à 3 heures du matin les dimanches, entre le 18 juillet et le 29 août.
Le syndicat, qui affirme représenter un tiers des 3.800 conducteurs de train, revendique de meilleures conditions salariales et dénonce des conditions de travail particulièrement difficiles pour les conducteurs.