La Belgique qualifiée pour les ¿ finales de la Coupe Davis

La Belgique s'est qualifiée pour les demi-finales de la Coupe Davis de tennis pour la première fois depuis 1999 après la victoire de Ruben Bemelmans et Kimmer Coppejans face à Daniel Nestor et Adil Shamasdin (7-5, 3-6, 6-4, 6-3) dans le double, samedi sur la terre battue de Middelkerke. La Belgique mène 3-0 dans son quart de finale face au Canada et est certaine d'atteindre le dernier carré.

Steve Darcis et David Goffin avaient mis l'équipe belge sur du velours en gagnant les deux premiers simples vendredi.

Steve Darcis (ATP 76) avait offert le premier point à la Belgique en battant Frank Dancevic (ATP 272) en quatre manches 3-6, 6-1, 7-5 et 6-3, et David Goffin (ATP 14) avait porté le score à 2-0 grâce à sa victoire en trois sets 6-4, 6-4, 6-1 sur Filip Peliwo (ATP 491).

C'est l'Argentine que la Belgique affrontera en demi-finales de la Coupe Davis de tennis. L'Argentine a validé son billet pour le dernier carré après la victoire 6-2, 6-4, 6-1 de Carlos Berlocq et Diego Schwartzman sur Nenad Zimonjic et Viktor Troicki dans le double samedi sur terre battue à Buenos Aires.

L'Argentine mène désormais 3-0 en quarts de finale face à la Serbie, privée de Novak Djokovic.

Les Canadiens louent la prestation des Belges

Mené 2-0, le Canada avait la pression avant le double samedi. Daniel Nestor et le débutant Adil Shamasdin n'ont pas pu relancer le suspense. "Les retours ont fait la différence. Ils étaient de moins bonne qualité chez nous. 'The kid' (ndlr: Kimmer Coppejans ) a fait deux énormes revers à des moments cruciaux. Nous avons continué à nous battre, mais ils étaient également meilleurs dans le quatrième set", a ajouté Nestor.

Son partenaire Adil Shamasdin a eu le sentiment que le Canada a perdu le match surtout dans le troisième set. "Nous avions aussi eu nos chances. Ce contre-break à la fin du set pouvait être le tournant, mais ils ont quand même remporter le set. Les Belges ont tous les deux du talent, mais aujourd'hui, nous n'avons pas évolué à notre meilleur niveau."

Le capitaine de Coupe Davis Martin Laurendeau a loué la performance de l'équipe belge. "La Belgique dispose d'une équipe unie. Ils étaient plus forts et ont mérité la victoire." Selon le capitaine canadien, le public a joué un rôle important à Middelkerke. "Dans le deuxième set, nous jouions ien, mais mais nous n'avons pas pu poursuivre sur cette lancée. Ils ont pris de plus en plus confiance avec le soutien du public."

Le Canada ne changera rien en vue des deux matches de simples, sans enjeu, de dimanche. Frank Dancevic et Filip Peliwo seront alignés comme prévu.

Les Belges pensent déjà à l’Argentine

Selon le capitaine Johan Van Herck, les Belges auront leurs chances aussi contre l'Argentine.

Sur le papier, le Canada partait favori samedi contre le duo belge moins expérimenté. "J'ai toujours dit que nous n'abandonnons aucun point. Je savais que sur terre battue, ils étaient complémentaires. Et ils l'ont prouvé", s'est réjoui Johan Van Herck.

En demi-finale, la Belgique jouera à domicile contre l'Argentine. "Nous commençons avec au moins 50% de chance, et nous devons y croire. Nous avons une chance cette année, et nous devons la saisir.

Une demi-finale est déjà un rêve en soi, mais peut-être que nous pourrons obtenir plus. Nous ferons tout pour gagner."

Kimmer Coppejans a fait ses débuts en Coupe Davis en offrant le point de la victoire. "C'est un rêve. Nous avons disputé un super double contre une bonne équipe. J'ai manqué quelques volées, je dois encore travailler cela. Je suis très heureux de mes revers."

L'Ostendais n'a pas hésité à inciter le public de Middelkerke. "Je suis un peu chez moi. J'ai essayé d'avoir le public encore plus derrière nous. Ils ont été incroyables."

Ruben Bemelmans estime que la fin du troisième set a été le moment-clé du match. "Après ce troisième set, leur niveau a baissé. Daniel Nestor ne servait plus comme avant. À partir de ce moment, nous étions meilleurs."

Le Limbourgeois a joué pour la première fois aux côté de Kimmer Coppejans. "Avec un élève comme Kimmer, c'est facile d'être le leader. J'ai essayé de lui donner des conseils et il m'a bien écouté."
Dimanche, deux simples dépourvus d'enjeu restent au programme.

Van Herck avait prévu d'aligner Goffin et Darcis. "Nous devons encore en discuter, mais il y a une grande chance que Kimmer joue. J'ai entendu que 5.500 places avaient été vendues. Nous jouerons certainement à 100%!"