Le nombre de meurtres et assassinats élucidés inconnu

La Justice belge ne sait pas combien d’affaires relatives à des meurtres ou des assassinats ont été élucidées au cours des dernières années. Interviewé par les quotidiens Het Laatste Nieuws et De Morgen parus ce lundi, le criminologue Brice De Ruyver estime que "Cela démontre une nouvelle fois que les statistiques de la criminalité sont particulièrement mauvaises dans notre pays".

L'ignorance de la Justice est apparue à la suite d'une question de la députée fédérale Els Van Hoof (CD&V), qui souhaitait obtenir des statistiques pour la période 2010-2015 sur les affaires relatives à des meurtres ou assassinats élucidées et encore en cours. Les parquets contactés par le ministre de la Justice, Koen Geens (CD&V), lui ont cependant fait savoir qu'ils ne disposaient pas de chiffres à ce sujet.

"Ça ne me surprend absolument pas", commente le criminologue Brice De Ruyver (photo d'archives) dans plusieurs quotidiens. "Il n'y pas de case-management dans les parquets."

L'absence de statistiques n'a pas de conséquences directes sur le terrain, mais elle peut par contre poser des problèmes lors de l'élaboration d’une politique en matière pénale, estiment des experts.