Feu d’artifice final pour le 21 juillet

Environ 400.000 personnes ont pris part aux festivités de la Fête nationale, ce mardi, alors que les souverains et des membres de la famille royale se mêlaient à eux après le défilé militaire et civil. Le roi et la reine ont ainsi apprécié un bain de foule au Parc royal, parmi plusieurs milliers de citoyens. Et le feu d’artifice final a été admiré par 50.000 personnes rassemblées devant le palais de Bruxelles.

A l’issue du traditionnel défilé militaire sur la Place des palais, le roi Philippe et la reine Mathilde se sont rendus dans le Parc royal, entre 18h et 19h30, pour un bain de foule, parmi environ 4.000 personnes. A son entrée dans le parc, le couple royal a d’abord salué les personnes de l’Airborne division, l'unité américaine qui a libéré Bruxelles à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

A la demande du roi, qui souhaitait les remercier pour leur travail, trois membres du Commissariat Général Special Units - de l'unité de la police fédérale qui est intervenue à Verviers le 15 janvier dernier - lui ont été présentés, par l'intermédiaire du ministre de l'Intérieur Jan Jambon.

Les souverains se sont aussi arrêtés au stand de la Caserne Dossin (située à Malines), où plus de 25.000 Juifs et Tziganes ont été déportés. Des spécialités belges lui ont ensuite été présentées, comme le gin Ground Control et les cuberdons Gelghof, ou une pièce-montée au chocolat noir à l’orange réalisée par un décorateur du pâtissier Wittamer (vidéo).

La princesse Astrid et le prince Lorenz se sont, eux, rendus au Sablon pour un bain de foule, tandis que le prince Laurent et la princesse Claire ont salué la foule à la Place royale.

100.000 étoiles dans le ciel

Le roi et la reine ont ensuite assisté, dès 23h, au traditionnel feu d'artifice musical organisé par la Chancellerie du Premier ministre. Quelque 50.000 personnes ont regardé le spectacle depuis la Place des Palais. C’est ce qu’a précisé le porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles Christian De Coninck.

Sur l'ensemble de la journée, environ 400.000 personnes ont pris part aux festivités du 21 juillet, selon l'estimation finale de la police. La Croix-Rouge a effectué 335 soins et a procédé à 18 évacuations vers les hôpitaux. Il s'agissait principalement de malaises. Aucun incident n'a été signalé.

Plus de 100.000 étoiles ont été envoyées dans le ciel de Bruxelles depuis le jardin du Palais des Académies. "On a particulièrement joué avec les traces des comètes cette année", a expliqué Benoît Halein, qui dirige, avec son père Georges, les Maîtres artificiers Van Cleemput. "On a comme toujours fait un mélange de toutes les couleurs. Par contre, on a utilisé un répertoire musical moins classique que d'habitude".

Le feu d'artifice a en effet démarré avec le groupe Pink Floyd. Il a ensuite été rythmé par les airs de titres instrumentaux de Shirley Bassey, Laura Pausini, Sinatra, Charles Trenet et Aznavour. De la musique celtique et un morceau de la bande originale du film "Kill Bill" étaient également au programme. Sur 14 thèmes musicaux, quatre provenaient du répertoire classique, avec notamment les compositeurs Lully et Rachmaninov.