Le fisc récupère des millions en téléphonant aux retardataires

Le fisc contacte désormais systématiquement par téléphone les sociétés en retard de payement pour leur rappeler leurs obligations fiscales. Au cours des quatre premiers mois de 2015, cette méthode a déjà permis de récupérer 28 millions d'euros, indiquent samedi les journaux de Mediahuis.

Au total, 21.055 entreprises ont reçu un appel de ce type du SPF Finances. L'objectif est d'inciter les retardataires à payer les montants dus le plus rapidement possible, et leur permettre de la sorte d'éviter des coûts supplémentaires.

C’est la première fois que ce service contacte ainsi systématiquement les sociétés.

Suite à ces appels, le nombre de paiements a augmenté de 20% voire de 25%. Le fisc a pu ainsi récupérer 28 millions d’euros entre janvier et avril 2015.
 

Service aux contribuables

"Nous supposons qu’environ 10% des montants dus, soit 2,6 millions d’euros, n’auraient jamais été payés sans ces appels" a déclaré Francis Adyns du SPF Finances.

"Cela ne semble pas beaucoup mais vous devez savoir que 13 personnes travaillent dans ce service. Donc, on peut dire que ces personnes méritent largement leur salaire.

C’est aussi un service rendu aux contribuables parce que sans ce rappel téléphonique, ce sont des frais très élevés d’huissier de justice qui doivent être déboursés par les distraits".

Francis Adyns pense que dans le futur ces appels téléphoniques pourront aussi être passés aux contribuables qui payent l’impôt sur les personnes physiques.