L'Orchestre National pour clôturer Tomorrowland

La onzième édition de Tomorrowland touche à sa fin dimanche. Plusieurs têtes d'affiche doivent encore se produire, comme Hardwell et Tiësto, mais l'après-midi aura été marquée par le passage de l'Orchestre National de Belgique. Les quelque 80 musiciens ont joué une oeuvre composée spécialement pour le festival, "Symphony of Unity", agrémentée de quelques effets pyrotechniques et de numéros de danse.
Chris Stessens

L'Orchestre National avait été le premier nom annoncé pour cette édition du festival électro. Les attentes étaient dès lors importantes et le spectacle de dimanche après-midi a attiré nombre de curieux. L'orchestre a notamment joué des versions classiques d'artistes habitués à se produire à Tomorrowland, comme Avicii et Armin Van Buuren, mais aussi de Robert Miles.

Le public a facilement reconnu ces numéros retravaillés de fond en comble et a semblé apprécier ces combinaisons originales. Les musiciens ont terminé leur passage par l'hymne de Tomorrowland, composé par Hans Zimmer à l'occasion du dixième anniversaire du festival, lors duquel un immense patchwork de drapeaux nationaux a été étendu sur le public.

Le festival aura également été l'occasion pour certains couples de se dire "oui" pour la vie. Deux Australiens, ainsi qu'un couple d'Anversois, ont profité de l'événement pour bénéficier d'une cérémonie de mariage géante.