Mondial-2018 : Tirage clément pour les Diables

La Belgique, qui figurait parmi les têtes de série du Pot 1, a été versée dans le Groupe H, à l'issue du tirage au sort de la phase préliminaire effectué samedi au Palais Constantin à Saint-Petersbourg.L'objectif de Marc Wilmots est d'obtenir la première place.

Cette poule comprend cinq équipes. A savoir, outre la Belgique, n°3 mondiale, la Bosnie-Herzégovine (N.26), la Grèce (N.44), l'Estonie (N.82) et Chypre (N.85).

Un tirage au sort a priori favorable aux Belges, l'Italie, quadruple championne du monde (1934, 1938, 1982, 2006), et la France, sacrée en 1998, ayant notamment été évitées.

La Belgique devra précéder ses adversaires dans leur groupe éliminatoire de la Zone Europe, pour accéder directement à la phase finale du Mondial-2018 de football en Russie.

Les huit meilleurs deuxièmes s'affronteront dans des barrages aller-retour pour quatre derniers billets. La Russie est qualifiée d'office.

Le calendrier des matches ne sera connu que dimanche après-midi.

Marc Wilmots veut la première place du groupe H

Le sélectionneur belge Marc Wilmots s'est forcément montré ravi du tirage au sort de la phase préliminaire du Mondial-2018 de football en Russie. "Merci à Guy Thys qui m'a refilé sa célèbre patte de lapin", a-t-il même ironisé. "On ne pourra en tout cas rien viser d'autre que la première place de cette poule..."

"Maintenant je ne dis pas non plus que ce groupe est facile, bien au contraire", a-t-il poursuivi. "Mais c'est clair qu'on aurait pu tomber beaucoup plus mal. La Bosnie a une bonne équipe, et on a toujours eu du mal avec les pays des Balkans. Mais bon la France et l'Italie, c'était quand même un tout autre calibre. J'en conclus par conséquent qu'on est tombé dans un bon groupe. C'est bien aussi d'être dans une poule de cinq où il y aura deux matches de moins à jouer, même si d'un autre côté, on aura moins le droit à l'erreur".