Des contrôleurs de la STIB agressés à la station Porte de Hal

Des contrôleurs de la STIB ont été agressés, dimanche vers 07H00 du matin, par un groupe de jeunes à la station Porte de Hal, du métro bruxellois, lit-on lundi dans la Dernière Heure et la Libre Belgique. Quatre contrôleurs ont dû être conduits à l'hôpital.

Les jeunes qui ont agressé les contrôleurs, cinq personnes faisaient partie d'un groupe de 15 individus, qui ne disposaient pas de titre de transport.

"Il y a d'abord eu des agressions verbales et puis des échanges de coups. Les agents ont appelé des renforts. L'autre moitié de l'équipe les a rejoints, mais ils doivent leur salut à l'arrivée de la police", indique une source syndicale.

Trois agents de la STIB ont pu directement quitter l'hôpital. Le quatrième agent a dû subir une opération à son pied cassé. La date de sortie de l'hôpital n'a pas été déterminée.

 

Agressions en baisse

"Les agressions physiques à l'encontre de notre personnel ont fortement baissé ces dernières années. Elles s'élevaient à 22% en 2013, contre 17% en 2014", explique la porte-parole de la STIB, Ann Van Hamme.

"Après la mort de notre employé Iliaz Tahiraj en 2012, de nombreuses mesures ont été prises pour garantir la protection de nos travailleurs, tel que du personnel supplémentaire ainsi que des policiers supplémentaires et des caméras de sécurité."

Après l'incident, les dix contrôleurs concernés ont consulté un assistant social. Un des agents est en état de choc. Il pourrait ne pas reprendre le travail demain/mardi. Les collègues blessés lors de l'agression ont été placés en incapacité de travail pour plusieurs jours.