La Gantoise bat le Racing Genk sur penalty

Le match d’ouverture de la 2e journée du championnat belge de football a vu La Gantoise empocher sa première victoire de la saison face à Genk, vendredi soir à domicile. Un penalty transformé par Sven Kums en fin de première mi-temps a eu raison des Limbourgeois. La Gantoise trône en tête du classement de première division, avec 4 points.

Dès le coup d'envoi dans la Ghelamco Arena où avaient pris place près de 20.000 spectateurs, les Gantois ont obligé les défenseurs adverses à intervenir de manière intempestive, comme l'a fait Kabasele devant Depoitre (à la 3e minute).

Malgré la bonne volonté de Dejaegere (Gantoise) et une série de trois corners d'affilée (10e minute), les Buffalos n'ont pas vraiment inquiété le gardien Koteles. Neto a omis de céder le ballon à Depoitre, qui était pourtant mieux placé que lui (12e). Dans la foulée, sur un corner botté par Milicevic, Depoitre a vu sa reprise déviée de justesse par Ndidi (14e).

Les Gantois ont monopolisé le ballon (72% de possession de balle à la demi-heure), mais Koteles n'a effectué qu'un seul sauvetage: à la 40e minute, suite à une mésentente entre Kara et Kabasele. Ce dernier n'était pas dans son meilleur jour: Kabasele a commis une faute sur Dejaegere, qui a amené le penalty transformé à la 43e minute par Kums (1-0). C’était l’unique but de la rencontre (photo).

A la reprise, le Racing Genk s'est montré plus entreprenant. Sans deux interventions décidées de Sels devant De Camargo (58e et 60e), le Racing aurait trouvé la voie de l'égalisation. Les Buffalos jouaient avec le feu et Vanhaezebrouck a décidé d'effectuer son premier changement (à la 66e minute). La montée de Saief pour Simon n'a pas eu l'effet escompté, Genk se créant encore une grosse occasion par Kara (68e).

La première apparition du Suédois Johansson à la place de Rafinha (76e) n'a pas donné plus d'allant à Gand, qui a été très chiche en occasions en seconde période. Contrairement à Genk, qui est encore une fois passé tout près de l'égalisation sur une reprise de De Camargo (86e minute).