Arrondissement du montant aussi pour les paiements électroniques ?

Le ministre fédéral des Finances, Johan Van Overtveldt (N-VA), propose d’autoriser l’arrondissement de montants à des multiples de 5 cents également pour les paiements électroniques, comme c’est déjà le cas pour les paiements en liquide - pour limiter la circulation des piécettes. C’est ce qu’indiquent ce lundi les quotidiens Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg.
Nicolas Maeterlinck

Au début de l’an dernier, le ministre des Finances de l’époque, Koen Geens (CD&V), proposait de permettre aux commerçants d’arrondir le montant total du ticket de caisse "à 0 ou 5 cents". La mesure avait pour but de réduire la circulation des piécettes de 1 et 2 cents, afin que celles-ci disparaissent à terme.

Mais le parti socialiste francophone n’était pas d’accord de supprimer totalement les plus petites piécettes. Il s’en suivait un compromis à la belge : l’arrondissement à des multiples de 5 cents n’est autorisé depuis octobre 2014 que pour les paiements en espèces, et pas pour les paiements électroniques.

Mais l’actuel ministre des Finances, Johan Van Overtveldt (N-VA, photo), veut désormais élargir cette mesure aux paiements électroniques. Il a préparé une proposition en ce sens. Et cela alors que pour les paiements en espèces, le système semble avoir du mal à s'imposer chez les commerçants.