Tous les jours, 1.700 Belges se font flasher en France

Rien que durant le mois de juillet, près de 53.000 de nos compatriotes ont été pris en excès de vitesse sur les routes françaises. Si ce nombre a diminué par rapport à l’année dernière, il reste néanmoins particulièrement élevé, d’autant que les autorités françaises avaient annoncé un durcissement des contrôles.

D’après les chiffres de Touring, rapportés ce mardi par le quotidien Het Nieuwsblad, environ 1.700 conducteurs belges sont flashés tous les jours en France. Un nombre impressionnant puisqu’à ce rythme, il sera à la fin de l’été plus élevé que le nombre total de Français pris en excès de vitesse sur une année en Belgique.

Peu avant la période de vacances d’été, les autorités françaises avaient averti les touristes d’un durcissement des contrôles routiers. Il semble toutefois que les Belges ont du mal à s’y faire, indique Danny Smagghe de Touring.

Pour lui, ces chiffres sont frappants : "Les Français ont investi dans plus de matériels et de moyens. Mais malgré les avertissements, les Belges ne respectent pas suffisamment les limites de vitesse", a-t-il indiqué à la VRT. "Les gens roulent plus nonchalamment à l’étranger, et font moins attention aux limites imposées".

Mieux vaut pourtant rester sur ses gardes. Cette année les Français ont en effet déployé les grands moyens. Les routes du pays ont été armées de 3.600 radars fixes, 780 caméras mobiles et 259 véhicules anonymes de police. Les sept radars les plus actifs du pays ont été placés sur les axes empruntés par la plupart des touristes Belges.

Notons que les amendes peuvent être salées : le conducteur qui dépasse de 20 km/h la limitation de vitesse en dehors des zones 50 devra débourser 45 euros. En cas de retard de paiement, cette somme peut s’élever à 180 euros.

Si vous devez vous rendre chez nos voisins outre-Quiévrain, mieux vaut donc ne pas être trop impatients d’arriver à destination.