Feu vert pour le rachat de Humo par De Persgroep

L'Autorité belge de la Concurrence a approuvé, sous conditions, l'acquisition des magazines néerlandophones Humo, Story, Teve-blad et Vitaya par le groupe médiatique De Persgroep, annonce-t-elle mardi. Le groupe finlandais Sanoma, actuel propriétaire de ces titres, négocie actuellement avec De Persgroep la date à laquelle leur cession sera effective.
Nicolas Maeterlinck

De Persgroep doit garantir que les publications en question restent sa propriété pour la durée de son engagement (trois ans) et qu'elles gardent toutes leur autonomie.

Le groupe médiatique, déjà propriétaire, entre autres, des quotidiens Het Laatste Nieuws et De Morgen, du magazine Dag Allemaal, ou encore de la chaîne VTM (50%) doit en outre assurer qu'au moins 20% du contenu rédactionnel de Story soit différent de celui de Dag Allemaal.

Il ne peut, de plus, accorder un espace déraisonnable dans ces publications aux chaînes et radios du groupe Medialaan (VTM, 2BE, Vitaya et Q-Music), auquel il appartient.

Déception du personnel

Les syndicats de l’éditeur Sanoma ont exprimé leur grande déception après l’annonce de l’Autorité de la Concurrence.

D’après eux, ce feu vert ouvre la porte à l’arrêt d’un ou plusieurs magazines. Ils craignent en outre des répercutions sur le personnel.

Les conditions posées par l’Autorité de la Concurrence leur semble en outre floues. "Les négociations avec la direction se déroulent difficilement et il règne une grande inquiétude", indique le syndicat ACV.

De nouvelles actions de protestations ne sont pas exclues.