En 6 ans, près de 5.500 Belges sont devenus Luxembourgeois

Entre début 2009 et fin 2014, quelque 5.470 Belges ont obtenu la nationalité luxembourgeoise. C’est quatre fois plus qu’au cours des six années précédentes, et cela s’explique par un assouplissement de la loi luxembourgeoise pour la naturalisation. C’est ce qu’indique une étude réalisée par Germaine Thill et François Peltier et publiée par l’Institut national de la statistique et des études économiques (STATEC) du Grand-Duché du Luxembourg.

Au cours de la période allant de début 2009 à fin 2014, quelque 25.820 personnes - principalement des Portugais (7.020), des Belges (5.470), des Français (2.890), des Italiens (2.600) et des Allemands (1.470) - ont acquis la nationalité luxembourgeoise. Selon l'étude, c'est quatre fois plus qu'au cours de la période s'étendant de 2003 à 2008.

L'explication de cette subite augmentation réside dans le fait que le gouvernement luxembourgeois, craignant une extinction de la nationalité luxembourgeoise, a adopté le 23 octobre 2008 une loi facilitant l'obtention de celle-ci, notamment via la double nationalité.

Les personnes dont un aïeul a eu la nationalité luxembourgeoise au cours du 20e siècle peuvent également prétendre à un passeport luxembourgeois.

Si 20.136 des 25.820 nouveaux citoyens luxembourgeois habitent réellement au Grand-Duché et si 30 % y sont nés, d'autres vivent à l’étranger, et principalement en Belgique, indique encore l'étude.