Des accompagnateurs de train refusent de contrôler les billets à Courtrai

Plusieurs accompagnateurs de train mènent une action symbolique samedi à Courtrai après que deux de leurs collègues ont été victimes de violence de la part d'un voyageur vendredi après-midi. "Un certain nombre d'accompagnateurs ne contrôleront pas les billets", précise un porte-parole de la SCNB.

L'agresseur a été présenté au juge d'instruction. Les accompagnateurs de trains ont été attaqués par un Bruxellois de 22 ans lors d'un contrôle. Ils ont dû être transportés à l'hôpital et subissent un à deux jours d'incapacité de travail.

A la suite de cette agression, plusieurs accompagnateurs de train ont décidé de ne pas contrôler les billets samedi.

L'auteur des faits a été interpellé et déféré au parquet de Flandre orientale. Il a été présenté au juge d'instruction de Termonde. Le parquet a réclamer sa mise sous mandat d'arrêt.