Dimitri Bontinck arrêté à la frontière syrienne

Le père de l’ancien combattant Jejoen Bontinck a été interpellé par les autorités turques à la frontière syrienne. L’information, révélée par Het Laatste Nieuws, a été confirmée par le ministère des Affaires étrangères.

Dimitri Bontinck est connu en Belgique pour avoir tenté de récupérer son fils Jejoen, parti combattre en Syrie. Depuis, il a multiplié les voyages dans ce pays en guerre pour aider d’autres parents à en faire de même.

D’après le quotidien flamand, l’Anversois aurait été intercepté par la police antiterroriste turque et enfermé dans une cellule du pays.

Les Affaires étrangères n’ont toutefois pas pu confirmer ces informations et attendent toujours davantage de nouvelles des autorités turques.

Selon le Laatste Nieuws, le père de Jejoen Bontinck s’est rendu dans la ville frontalière de Gaziantep avec une équipe de la BBC pour y réaliser un reportage. Le groupe avait obtenu une autorisation de filmer, mais Dimitri Bontinck aurait été pris en possession d’une caméra cachée, ce qui est interdit.

Les personnes interpellées devaient être entendues par un juge d’instruction. D’après les Affaires étrangères belges, elles devraient ensuite être expulsées du pays.