Les policiers davantage blessés par le sport que des interventions

Plus de 20% des accidents de travail concernant les agents de la police fédérale se produisent lors d’exercices sportifs ou d’entrainements. C’est ce qui ressort d’un rapport interne de la police, dont font écho ce lundi les journaux du groupe Mediahuis. Un constat qui ne surprend pas le syndicaliste Vincent Houssin.

Au total, 1.523 accidents concernant des agents de la police fédérale ont été enregistrés en un an, parmi lesquels 347 sont survenus lors d'activités sportives ou d'entraînements. Quelque 275 autres accidents répertoriés se sont produits lors d'interventions.

Ces chiffres ne surprennent pas le syndicaliste Vincent Houssin (photo) du SLFP, qui souligne que la police ne fait pas assez d'efforts pour que ses agents pratiquent beaucoup de sport et soit en forme sur le terrain. "Nous avons déjà indiqué au ministère de l'Intérieur que nous avions besoin de meilleures infrastructures sportives adaptées, mais rien n'a été fait", déplore-t-il.

Au total, 30.810 jours d'incapacité de travail ont été enregistrés sur un an à la police fédérale. C’est comme si 154 agents étaient restés à la maison pendant toute une année. Cela représente pour la police fédérale un coût de 7,2 millions d'euros.