Le bourgmestre de Denderleeuw crée sa propre formation

Jan De Dier, le bourgmestre de la commune de Denderleeuw (Flandre orientale) en proie à l’instabilité politique, serait sur le point de quitter la N-VA pour créer une nouvelle formation politique baptisée Duurzaam Vlaams Denderleeuw (DVD). La section locale du parti n’en a pas encore été informée, précisent les journaux Het Nieuwsblad et Het Laatste Nieuws.

Bien que le bourgmestre de Denderleeuw n'ait pas encore officiellement annoncé son départ à la section locale de la N-VA, son président Johan Duyck juge "fort vraisemblable" que Jan De Dier quitte le parti nationaliste.

Denderleeuw connaît depuis des mois maintenant des tiraillements politiques sérieux, jusqu’à être déclarée "ingérable" en vertu d'un décret flamand. La N-VA y avait hérité du poste de bourgmestre et de deux fonctions d’échevin - assurées par Erna Scheerlinck et Koen D'Haenens - à l'issue des élections communales du 14 octobre 2012.

Il semble que la goutte d’eau qui ait fait déborder le vase et entraîné la décision de Jan De Dier (photo) de quitter la N-VA pour fonder sa propre formation - le DVD (Duurzaam Vlaams Denderleeuw, pour Deenderleeuw durable et flamande) - soit la décision de la direction des nationalistes flamands de ne pas déposer de recours contre la seconde déclaration d'"ingérabilité" de la commune, déposée fin juin dernier par le CD&V (partenaire au sein de coalition communale), par le SP.A et un conseiller communal siégeant comme indépendant.

D’après le président de la section locale de la N-VA, Johan Duyck, il ne fait guère de doute que le bourgmestre veut quitter le parti. Il en veut pour preuve le fait que Jan De Dier souhaite organiser un dîner.... le même jour que celui fixé pour un dîner de la N-VA. Mais il a indiqué mardi "toujours attendre" une confirmation officielle de la part du mayeur.

Selon toute vraisemblance, l'échevine Erna Scheerlinck suivra le mouvement. L’autre échevin, Koen D'Haenens, qui est aussi président du centre public d’aide sociale de Denderleeuw, avait par contre déclaré : "Actuellement, je reste à la N-VA".

Le gouverneur de la province de Flandre orientale, Jan Briers, devrait lancer le 17 août une série de réunions de conciliation pour Denderleeuw.