L’oncle de Mathilde au tribunal pour escroquerie

Le comte Henri d’Udekem d’Acoz (photo principale), ancien bourgmestre de Poperinge (Flandre occidentale) et oncle de la reine Mathilde, a été renvoyé mardi devant le tribunal correctionnel par la Chambre du conseil de Bruxelles pour escroquerie présumée, avec un complice, de plusieurs dizaines de milliers d’euros au détriment d’un couple du Brabant flamand.

Le parquet de Hal-Vilvorde a confirmé que Henri d’Udekem d’Acoz (81 ans) devra répondre - avec un certain Hans Velle (51 ans) - d’une escroquerie présumée de plusieurs milliers d’euros envers un couple originaire du Brabant flamand, qui était en instance de divorce.

Le couple en question serait, via Henri d'Udekem d'Acoz, entré en contact avec Hans Velle. Ce dernier a déjà été condamné à deux reprises pour escroquerie. Velle aurait récidivé et escroqué ce couple de plusieurs dizaines de milliers d'euros.

Ce n'est pas la première fois que le comte Henri d'Udekem d'Acoz est inquiété. Début juin, il avait comparu devant la Chambre des mises en accusation de Gand (Flandre orientale), soupçonné d'avoir mis la main de façon illégale sur des terres agricoles d'une valeur de 100.000 euros.

L'avocat de Henri d'Udekem d'Acoz estime que le comte a été abusé par Hans Velle. La Chambre du conseil a néanmoins estimé qu'il existait suffisamment d'éléments pour justifier son renvoi en correctionnelle. "Mais il n'y a encore aucune condamnation", a tenu à rappeler le parquet.