Une bière pour un jeune de 12 ans au camp du Chiro

Une habitante de Zedelgem (Flandre occidentale) a porté plainte à la police contre la direction du mouvement de jeunesse Chiro (l’équivalent du patro en Wallonie) qui a permis à son fils de 12 ans de boire de la bière pendant un camp de vacances (photo archives). "C’est une tradition", aurait déclaré la direction locale. L’organisation Chirojeugd Vlaanderen se distancie de cet incident.

Lorsque l’enfant de 12 ans est rentré à la maison après un petit camp de deux jours, il a raconté à sa maman qu’il avait bu deux verres de bière Kriek et que les animateurs l’avaient autorisé à le faire. La maman n’a pas jugé raisonnable l’attitude de la direction locale du Chiro et est allée porter plainte auprès de la police.

En Belgique, la loi interdit en effet de servir une boisson alcoolisée à un enfant âgé de moins de 16 ans. Le jeune garçon n’aurait donc pu dû être autorisé à boire de la Kriek.

Interrogée, la direction locale du mouvement de jeunesse flamand a déclaré qu’il s’agissait d’une tradition. Depuis des années déjà, les enfants de 12 ans recevraient leur première bière lorsqu’ils participent à la randonnée estivale de deux jours. "Deux bières pour les enfants de 12 et 13 ans, et quatre bières pour les plus âgés", déclarait la cheffe du groupe au journal Het Nieuwsblad. Elle ajoutait que les enfants ne sont pas obligés de boire la bière.

L’organisation Chirojeugd Vlaanderen prend ses distances par rapport à la direction locale du mouvement de jeunesse. "Il n’a jamais été question de faire boire de l’alcool à des enfants de 12 ans", précisait la responsable de presse Leen Van Vaerenbergh. Elle affirme que l’incident va être discuté sereinement avec les responsables de la section locale concernée.